Switch – Retroarch version 1.7.7

La nouvelle version stable de l’arche de Noé de l’émulation vient tout juste de sortir. Retroarch passe ainsi en version 1.7.7, avec son lot de nouveautés et de corrections. On notera avant tout l’intégration de l’ensemble des émulateurs (gourmands) supportant la recompilation dynamique. Ça se traduit par une vitesse d’émulation largement accrue, pour PPSSPP ou bien encore Mupen64. Parmi les nouveautés plus cosmétiques, les messages en overlay sont désormais de la partie, permettant par exemple un affichage des succès/trophées bien plus sympathique d’auparavant. Les succès / Trophées nécessitent l’utilisation d’un compte sur Retroachievements.org   New OSD stuff is so much nicer! @libretro @natinusala pic.twitter.com/ZdMqQJVfFK — Robert Petersen (@Sonikku_a2) May 6, 2019   N’oubliez pas que Retroarch est à peu près

Lire la suite

mupen64 gonflé à la testostérone (dynarec)

Ils avaient promis de belles avancées dans la création d’un cœur mupen64 exploitant la fonction DynaRec (Dynamic Recompiler), jusqu’à ouvrir une cagnotte alléchante pour qui écrira la version aarch64 qui nous intéresse aujourd’hui (pour Nintendo Switch, mais également les smartphones), et c’est arrivé encore plus vite que prévu, notamment grâce au travail de m4xw ! Déjà disponible sur lakka depuis quelques temps, une première version béta de ce cœur de mupen64, boosté à la sauce DynaRec, vient donc d’être mis officiellement à disposition pour Horizon cette fois-ci. Rappelons que l’ajout de ce mode de fonctionnement permet de donner un sacré coup de boost à la vitesse d’émulation du cœur, avec à la clé un gain de framerate plus qu’indéniable sur les jeux plus ou

Lire la suite

RetroArch (1.7.5) sur Switch officiellement supporté

Depuis la dernière version de RetroArch, sortie il y a quelques jours, la Switch est officiellement supportée par l’équipe de développement. Même si plusieurs cœurs d’émulation, sous la forme de stand-alone, étaient déjà disponibles, ceux-ci n’étaient pas forcément optimisés ou pleinement fonctionnels. Désormais, la Switch accueille pour notre plus grand plaisir pas moins de 45 émulateurs, même s’il ne faut pas espérer que tout soit parfait pour autant (l’émulateur SEGA Saturn Yabause est un peu aux fraises niveau framerate, par exemple). Mais les principales consoles « locomotives » tournent magnifiquement bien : Nes , Supernes, Master System, Megadrive, PC engine, Playstation 1 (veillez à bien activer le multithread dans les options vidéo), Gameboy, Gameboy Advance, etc. L’interface principale, entièrement paramétrable, de RetroArch s’intègre parfaitement à

Lire la suite

RetroArch fait son entrée sur Wii U

La team LibRetro avait récemment annoncé travailler au portage Wii U de son émulateur multi-consoles RetroArch. Elle n’a pas perdu de temps et nous présente déjà les premiers résultats de son dur labeur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça semble extrêmement prometteur. Malgré sa jeunesse, la fluidité de Yoshi’s Island est surprenante, nous vous laissons le découvrir sur la vidéo ci-dessous. [youtube width= »100% » height= »100% » autoplay= »false »]https://www.youtube.com/watch?v=7H6LXMhN3KI[/youtube] Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore RetroArch, un petit résumé s’impose. Il s’agit donc d’un émulateur multi-consoles, sous la forme de « cœurs d’émulation » (un par console), unifiés dans une même interface. Malgré son austérité (assumée), RetroArch reste la rolls des émulateurs. De nombreuses machines sont représentées, de la Nes à la Gameboy, en

Lire la suite