Incognito 1.3

blawar améliore petit à petit sa solution d’anonymisation dédiée à la Switch, « incognito », avec l’ajout de la possibilité de réinjecter son backup (v1.1), d’un algorithme de vérification du hash (1.2) et la correction d’un bug  dans l’importation de certificats de taille variable (1.3). Pour rappel, ce petit utilitaire extrait les données prodinfo de la partition cal0 de la console pour les mettre au chaud sur la carte SD, avant de supprimer toute information propre à la console qui permettrait à Nintendo de la reconnaître, une fois connectée sur Internet, et de la bannir, le cas échéant. Le recul autour de ce logiciel ne permet cependant pas d’affirmer que la méthode est fiable à 100%, il semblerait en effet que les logs envoyés à Nintendo incluent également l’adresse MAC de la console ainsi qu certaines données autres que celles de prodinfo qui pourraient également servir à bannir…à utiliser donc en toute connaissance de cause, et pourquoi pas en complément de la méthode des DNS.

Veuillez noter que le backup de votre prodinfo devra être précieusement stocké à l’abri, si possible sur un (ou plusieurs) autre périphérique. Ce sera votre précieux sésame pour redonner sa virginité à votre console (en plus d’un backup NAND en bonne et due forme, bien évidemment). Il est également recommandé de ne pas laisser ce fichier sur votre carte SD, un homebrew malveillant pourrait voler ces informations.

Complément d’information du développeur : Atmosphère bloque l’écriture de la partition Cal0 contenant prodinfo. Vous devrez donc démarrer temporairement via ReiNX afin de pouvoir utiliser ce homebrew. Une fois la console « patchée », vous pourrez continuer à utiliser Atmosphère comme d’habitude.

 
💾 incognito 1.3

🏠 GitHub | Site officiel

Laisser un commentaire