homebrew « incognito », anonymisez votre console sur Internet

blawar nous propose aujourd’hui une solution, plutôt radicale, pour éviter le ban de votre Nintendo Switch hackée. Il s’agit ici d’un petit homebrew, nommé « incognito », qui va tout simplement supprimer du fichier prodinfo toutes les données dites « sensibles » (comprenez par là « propres à votre console »), ce qui aura pour effet d’empêcher tout bannissement si vous accédez à internet sans la protection d’un DNS bienveillant. En effet, comment bannir une console que Nintendo ne pourra pas identifier distinctement des autres ?

Cette méthode empêchera donc toute connexion aux services Internet de Nintendo (eshop, jeu en ligne, etc.), tant que vous n’aurez pas restauré votre prodinfo original. Vous pourrez ainsi profiter d’internet autant que vous le voulez, sur vos homebrews préférés, sans craindre cette épée de Damoclès qui est suspendue au dessus de votre « précieux ». Certes, c’est un peu comme chasser un moustique avec un lance-roquettes, mais ça a le mérite d’être extrêmement efficace. Et le jour où vous voudrez lui redonner sa virginité en supprimant tout hack,  il suffira de restaurer votre prodinfo et un backup sain de votre NAND.

Veuillez noter que l’application fera un backup de votre prodinfo avant de le « nettoyer », et il est bien évident plus que conseillé de stocker ce fichier en plusieurs endroits tout en évitant de le garder sur la carte SD (un homebrew malveillant pourrait sans souci voler vos précieuses informations pour dé-bannir une console par exemple).

Complément d’information du développeur : Atmosphère bloque l’écriture de la partition Cal0 contenant prodinfo. Vous devrez donc démarrer temporairement via ReiNX afin de pouvoir utiliser ce homebrew. Une fois la console patchée, vous pourrez continuer à utiliser Atmosphère comme d’habitude.

 

💾 incognito 1.00

🏠 GitHub | Site officiel
Badablek

Laisser un commentaire