RetroArch (1.7.5) sur Switch officiellement supporté

Depuis la dernière version de RetroArch, sortie il y a quelques jours, la Switch est officiellement supportée par l’équipe de développement. Même si plusieurs cœurs d’émulation, sous la forme de stand-alone, étaient déjà disponibles, ceux-ci n’étaient pas forcément optimisés ou pleinement fonctionnels. Désormais, la Switch accueille pour notre plus grand plaisir pas moins de 45 émulateurs, même s’il ne faut pas espérer que tout soit parfait pour autant (l’émulateur SEGA Saturn Yabause est un peu aux fraises niveau framerate, par exemple). Mais les principales consoles « locomotives » tournent magnifiquement bien : Nes , Supernes, Master System, Megadrive, PC engine, Playstation 1 (veillez à bien activer le multithread dans les options vidéo), Gameboy, Gameboy Advance, etc.

L’interface principale, entièrement paramétrable, de RetroArch s’intègre parfaitement à la portabilité de la console et offre de très nombreuses options audio, vidéo, manettes, etc. Avec une liste de shaders plus longue que le bras, nul doute que chacun y trouvera son compte (je conseille fortement le filtre CRT Caligari pour magnifier le rendu vidéo).

Attention : pour les émulateurs gourmands, il est toujours préférable de démarrer RetroArch depuis un fichier NSP (soit avec la chaîne officielle, soit depuis Homebrew Launcher également démarré au format NSP), pour profiter de l’ensemble de la RAM disponible (en lançant un homebrew depuis l’application Album, celui-ci est bridé de la même façon que l’application hôte).

Nota : Pensez à copier les bios propres à la Playstation (par défaut, RetroArch cherche dans retroarch/cores mais vous pouvez reparamétrer le dossier que vous voulez, dans les options). La compatibilité avec les jeux n’en sera que meilleure.

 RetroArch 1.7.5 (Switch) / Forwarder NSP

 Site officiel

Badablek

Laisser un commentaire

gx-mod.com download giftwebsolutions.in download