sighax est enfin arrivé !

La scène 3DS vient encore de passer avec succès une nouvelle étape majeure du hack avec sighax, que l’on pourrait presque qualifier de chaînon manquant. Un bruissement, que dis-je, un murmure, commençait à se faire entendre dans le petit univers du hack (dont GBAtemp notamment), via la dissémination méticuleuse de tweets par les développeurs majeurs de la scène (hedgeberg, SciresM), qui ne laissait aucun doute sur la nature de l’annonce imminente qui allait être faite. Et aucune déception, la nouvelle est tombée, comme prévu, cette nuit, enflammant par la même occasion les sites relatifs au hack, GX-Mod y compris.

Bref, revenons à nos moutons. Sighax, c’est ce véritable Graal promettant monts et merveilles, notamment un contrôle total de la console dès le boot (coldboot) et l’exécution de custom firmwares (ainsi que le dump aisé des bootroms et autre OTP). Pour l’utilisateur final, « presque » rien de plus que ne proposait déjà arm9loaderhax, sinon une facilité d’installation jamais atteinte jusqu’à présent et la compatibilité avec le dernier firmware en date (via hardmod ou hack DSiware cependant). Exit l’obligation de downgrader en 2.1, de dumper l’OTP, tout passe désormais par la simple installation de boot9strap qui autorise le démarrage de n’importe quel firmware placé à la racine et renommé « boot.firm ».

L’annonce ayant été faite intelligemment, l’ensemble des logiciels nécessaires ainsi que le fameux guide de plailect qui fait référence depuis l’arrivée de arm9loaderhax, ont été mis à jour en conséquence et sont sortis simultanément sur la toile. Le scénario était bien rôdé, et il ne reste plus qu’à se laisser sagement guider pour profiter de ce hack, de manière simple et purement logicielle jusqu’en 11.3, de manière software (DSiware) ou hardware en 11.4.

 

Je vous invite donc à consulter sans plus attendre la dernière mouture du guide de plailect, toujours disponible à la même adresse, à savoir, 3ds.guide, pour y découvrir les dernières avancées dans le domaine. Si vous le connaissiez déjà avant la sortie de sighax, vous pourrez constater que les étapes ont fondu comme neige au soleil et qu’il est extrêmement facile d’en profiter, sans mettre sa console en danger ni transpirer à grosses gouttes.

 

Pour la petite anecdote, il est amusant de constater que d’autres hackeurs, sentant le vent tourner (Derrek pour ne pas le citer), ont fini par dévoiler les informations qu’ils gardaient secrètes jusqu’alors (il avait dumpé bootrom9 depuis longtemps et était donc en capacité d’exploiter la faille facilement), probablement pour tenter de garder la paternité du travail accompli sur sighax. Derrek a donc cru bon proposer son propre installeur et sa propre vision du hack sigHax, en parallèle de boot9strap…Il est important de replacer l’église au centre du village : même si Derrek et ses amis ont documenté la faille lors du dernier Chaos Congress, hedgeberg, SciresM, Myriachan, TuxSH, Normmatt et d0k3 ont réussi leur exploit sans leur aide, et sans même dumper bootrom9 (ce qui est encore plus fort). Sans ces petits trublions du hack, il ne fait aucune doute que la scène n’aurait pas bougé de sitôt. On peut donc les en remercier.

Le guide de Plailect ne laisse en tout cas aucun doute sur son orientation : ça passera par l’installation de boot9strap (ouvert, open-source). sigHax (fermé, closed-source) de Derrek devrait être relégué en 2ème division, voire dans les catacombes du hack actuel…

 

homesite.png Sujet officiel (GBAtemp) / Guide officiel de plailect

les plus curieux pourront également consulter le dossier qui explique en détail ce hack, disponible ici.

Badablek

Laisser un commentaire