mupen64 gonflé à la testostérone (dynarec)

Ils avaient promis de belles avancées dans la création d’un cœur mupen64 exploitant la fonction DynaRec (Dynamic Recompiler), jusqu’à ouvrir une cagnotte alléchante pour qui écrira la version aarch64 qui nous intéresse aujourd’hui (pour Nintendo Switch, mais également les smartphones), et c’est arrivé encore plus vite que prévu, notamment grâce au travail de m4xw ! Déjà disponible sur lakka depuis quelques temps, une première version béta de ce cœur de mupen64, boosté à la sauce DynaRec, vient donc d’être mis officiellement à disposition pour Horizon cette fois-ci.

Rappelons que l’ajout de ce mode de fonctionnement permet de donner un sacré coup de boost à la vitesse d’émulation du cœur, avec à la clé un gain de framerate plus qu’indéniable sur les jeux plus ou moins complexes (que ce soit Mario 64, Zelda OOT ou Zelda MM). En effet, contrairement à une émulation plus « statique » et classique en mode interpreteur (qui se contente de traduire, instruction par instruction, un programme fait pour un système A, exécuté sur un système B), le mode Dynarec analyse le programme par blocs entiers d’instructions et génère en temps réel leur « traduction », tout en en profitant pour les mettre en cache. Ainsi réutilisables à discrétion par l’émulateur, le CPU se retrouve fortement soulagé d’un travail pénible, répétitif et extrêmement demandeur en ressources.

Attention, pour en profiter, vous devrez exécuter ce cœur par le biais de RetroArch, démarré avec la méthode de lancement la plus à jour (depuis Atmosphère ou une chaîne NSP de Homebrew Launcher ou RetroArch). Il ne faut donc pas utiliser la méthode obsolète par l’applicatif « Album », dont la limite en RAM ne peut supporter ce homebrew.

 

 

L’évolution des homebrews, et plus particulièrement des cœurs d’émulation fortement demandeurs en puissance, se fait à la vitesse de l’éclair et souffle un vent de fraîcheur plus que bienvenu, à mille lieues de ce que propose officiellement Nintendo, avec son timide émulateur Nes…Bref, à tester de toute urgence. Veuillez cependant noter que le mode DynaRec n’est pas pour autant une fonction miracle qui améliore la compatibilité des jeux, c’est principalement au niveau de la vitesse qu’on y gagne. S’agissant par ailleurs d’une version béta, tout ne sera pas forcément parfait, mais parions sur le fait que ça va très vite s’améliorer, pour notre plus grand bonheur.

RetroArch 1.7.5mupen64_dynarec (core d’emulation)(beta)

⌂ Site officiel

Badablek

Laisser un commentaire

gx-mod.com download giftwebsolutions.in download